Dépôts de déchets de jardin

En ces temps de confinement tout le monde essaye de s’occuper en faisant des petits travaux chez eux, du triage et travailler dans son jardin. C’est tout à fait normal cela fait même beaucoup de bien au moral.  On se rend compte que l’on a délaisser par manque de temps beaucoup de choses.

Rappelons qu’il est strictement interdit d’abandonner des déchets de tontes et de coupes d’arbres, de haies etc. dans les bois Les dépôts clandestins et sauvages peuvent faire l’objet d’amendes considérables.

Les dépôts de déchets de jardin et les déchets verts en général (plantes terrestres ou aquatiques) sont un vecteur bien connu de dispersion des plantes invasives.

Ces déchets peuvent contenir des fragments de plantes invasives (graines, fragments de tiges, de racines ou de rhizomes) capables de régénérer des populations s’ils sont jetés dans la nature.

Les déchets verts (y compris le compost mal décomposé) ne doivent jamais être jetés dans la nature, dans la campagne, dans la rivière ou dans les terrains vagues. Les dépôts sauvages de déchets verts sont illégaux et sont considérés comme des infractions environnementales passibles d’amendes. Les déchets de plantes doivent être gérés selon les prescriptions recommandées par la législation (évacuation vers les sites de collecte autorisés, compostage, etc.).

Pour avoir moins de déchets au jardin TIBI vous propose :

Pour vos pelouses, nous vous conseillons d’utiliser la fonction « mulch » de votre tondeuse à gazon. Si vous avez tondu, ne stockez pas l’herbe coupée dans des contenants en plastique mais compostez-là ou utilisez là comme paillis au pied de votre haie pour empêcher la pousse des « mauvaises herbes ».

Photos ci-dessous à ne pas imiter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *