Drame sur la route de Philippeville… en 1833

Je vous ai parlé ici voici quelques semaines des archives de Pierre Grimard que Pierre Jacob, son petit-fils, m’a confiées.
Parmi les documents, figure une « Histoire de Loverval » dactylographiée en 1932.
Pierre Grimard y relate un accident à Loverval, sur la route de Philippeville qui s’est déroulé… en 1833.
Les frères Cochaux, industriels, mécaniciens dans l’usine Huart-Chapelle, entre Marcinelle et Couillet, avaient inventé et construit une locomotive routière.
Le jour de la Pentecôte de 1833, il fut décidé que l’on ferait une nouvelle expérience décisive en public.

Rien ne se passa comme prévu…

Voici le récit du drame.
Cliquez ici 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *