Lancement du Plan Communal de Mobilité : votre avis compte

Bonjour à tous,

Comme vous avez pu le lire dans la presse, les communes de Gerpinnes et Ham-sur-Heure-Nalinnes, collaborent étroitement pour élaborer leur Plan Communal de Mobilité.

Ce plan, commandité par le Ministre de la Mobilité, a pour but de proposer des solutions aux problèmes de mobilité et de sécurité routière sur leurs territoires.

Actuellement, ce sont les citoyens qui sont invités à communiquer leurs idées et leurs inquiétudes, par mail, jusqu’au 31 mars. 

 

La Participation citoyenne débutera le 15 mars jusqu’ au 31 mars 2021.  

Si vous avez des remarques ou observations à formuler en matière de mobilité et de sécurité, n’hésitez pas à les envoyer à l’adresse Mail de Mr Renan Bottieau rbo@agora-urba.be .          

Bien entendu, vous pouvez aussi adresser une copie aux adresses mails de vos présidents de quartiers à savoir :

Letiziacorona59@gmail.com (Try d’Haies-Cheniat)

famille.bouillon@gmail.com (Saint-Hubert & Morlères) 

martiniphilippe2@gmail.com (Fromont)

Pour les Comités de Quartiers de Loverval,

Letizia

LANCEMENT D’UN PLAN INTERCOMMUNAL DE MOBILITÉ À GERPINNES ET HAM-SUR-HEURE-NALINNES

 

Les communes de Gerpinnes et d’Ham-sur-Heure-Nalinnes lancent conjointement l’étude d’un Plan intercommunal de Mobilité, afin de mieux atteindre, ensemble, un même objectif : améliorer la mobilité, la sécurité des usagers et le cadre de vie dans leurs communes. La phase d’étude démarre par un état des lieux/diagnostic de la situation dans les deux communes.

 

Un PCM : pour quoi faire ?

Le Plan Communal de Mobilité (PCM) est un des outils que le Service Public de Wallonie (SPW) Mobilité et Infrastructures met en place en collaboration avec les communes de Wallonie pour proposer des solutions aux problèmes de mobilité et de sécurité routière sur leurs territoires. Le PCM va bien au-delà des interventions sur la seule circulation des véhicules. Il prend en compte l’organisation de l’ensemble de l’espace public et les relations entre ses différents usagers : piétons, personnes à mobilité réduite, cyclistes, deux-roues motorisés, automobilistes, poids lourds, trains, bus…

Un PCM est conçu suivant un canevas et une procédure préétablie par le SPW Mobilité et confié à un bureau d’étude agréé qui a été désigné pour le réaliser.

Le PICM (Plan InterCommunal de Mobilité) s’effectue en trois phases :

     Phase 1 : Diagnostic de la situation existante en matière de mobilité.

     Phase 2 : Définition des objectifs.

     Phase 3 : Propositions concrètes d’aménagements à mettre en place pour atteindre les objectifs définis.

Chaque phase est élaborée en concertation étroite avec les communes, le SPW mais aussi les acteurs de la mobilité (SNCB, TEC, GRACQ, ATINGO, …).

 

Les objectifs du Plan Intercommunal de Mobilité

Ces objectifs concernent la situation souhaitée à moyen (5 ans) et long terme (10 ans) en matière de déplacement des personnes et des marchandises, d’accessibilité pour chacun des modes de déplacement, de mobilité, de sécurité routière et de cadre de vie. Le rôle du bureau d’études, en concertation avec les différents responsables du plan, sera de hiérarchiser les priorités et de proposer des pistes d’action.

 

Information et participation

Afin de mettre en place un PICM (Plan Intercommunal de Mobilité) adapté aux besoins des habitants et des usagers, les communes souhaitent sensibiliser l’ensemble des acteurs de la mobilité, acteurs administratifs et associatifs ainsi que les citoyens, aux enjeux de la mobilité au sein de leur territoire. Elles ont décidé, avec le SPW Mobilité et Infrastructures, de mener, parallèlement au développement du Plan, une campagne d’information originale axée sur la participation, afin de faciliter l’intégration des différents aspects du Plan dans la vie de la collectivité et le quotidien de la population.

Cependant, avec la crise sanitaire actuelle, la participation citoyenne de la phase 1 ne peut se réaliser que de manière virtuelle. Si les conditions sanitaires le permettent, la participation citoyenne des deux autres phases se fera sous forme de workshops dans lesquels les différents acteurs seront réunis afin que le bureau d’études puisse présenter ses avancées et prendre en compte les avis de chacun.

Afin d’organiser cette participation citoyenne dans les meilleures conditions, les présentes explications sont proposées à l’ensemble des acteurs (associations, citoyens…) des communes de Gerpinnes et d’Ham-sur-Heure-Nalinnes afin que chacun puisse bien comprendre en quoi consiste le PICM. Toute personne ou association le désirant, peut poser ses questions, exprimer ses attentes et proposer ses idées en matière de mobilité au bureau d’études en charge de la réalisation du Plan.

Il suffit d’envoyer un mail au chargé de projet du bureau Agora (Renan Bottieau) avant le mercredi 31 mars, en précisant bien la commune de résidence du participant à l’enquête. Pour le bon déroulement du dépouillement de cette enquête, les mails envoyés après cette date limite ne seront plus pris en compte.

 

Votre personne de contact :

Bureaux d’Etudes :

AGORA

Renan Bottieau – Chargé de projet 

Tel : 0488/71.71.17

rbo@agora-urba.be

 

Commune d’Ham-sur-Heure-Nalinnes :

Pierre Minet – Echevin de la Mobilité

Ludivine Alexandre – Conseiller en Mobilité

 

Commune de Gerpinnes :

Denis Gorez – Echevin de la Mobilité

 Ingrid Broucke – Conseiller en Mobilité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.