9-Le tilleul Capart

9-LE TILLEUL CAPART

 

La rue de la Jonquière, le joli nom que voilà !

Entre le n° 21 et 23 se dresse fièrement un arbre au milieu du chemin du lotissement dis «Pachy Manesse».

C’est un tilleul, l’arbre de Monsieur Cappart, illustre personnage de Loverval, architecte paysagiste de profession. Il tenait tant à cet arbre que lors du tracé de la rue, le 5 avril 1965, il prit soin de construire celle-ci autour du tilleul.

Cet arbre a aujourd’hui, d’après les agents de la DNF, plus de 175 ans. La majorité des habitants de la rue et du quartier souhaite garder et protéger cet arbre sain et centenaire qui fait partie de notre patrimoine environnemental. Il est devenu depuis toutes ces années une curiosité de notre quartier. Sa position centrale dans l’entrée de la rue fait office de ralentisseur naturel ce qui contraint les automobilistes à ralentir.

L’endroit est réputé pour son calme et sa situation en bordure du bois.

Un avis de Pierre Giet, assistant au Service Publid de Wallonie - Cellule "Arbres remarquables"

Cet arbre n'est pas mentionné sur la liste communale des arbres remarquables de Gerpinnes. Toutefois, par sa situation, son essence et son âge, il est de facto identifié comme arbre remarquable sur la base des dispositions de l'article 266 1 du CWATUP. Un ravalement tel que celui qui a été réalisé nécessite, à tout le moins, une demande de permis par les autorités communales auprès du fonctionnaire délégué à Charleroi.

Création et gestion du site