2-Le ruisseau du fond des Haies

2-LE RUISSEAU DU FOND DES HAIES

 

 

Descriptif du cours d’eau

 

Le ruisseau du Fond des haies ou « Ry d’Haies » est un cours d’eau présentant deux visages, l’un forestier dans sa partie amont (4km) ; l’autre urbain et vouté dans sa partie aval (2,8km). A proximité de l’étang aval des grands lacs, le cours d’eau devient souterrain (enterré) pour réapparaitre à sa confluence avec la Sambre. Sur son trajet, plusieurs affluents viennent se jeter dans le ruisseau du Fond des Haies.

 

On peut citer successivement de l’amont vers l’aval :

 

  • Ruisseau du Bultia – cours d’eau non classé.
  • Ruisseau des Warchissaux – cours d’eau non classé.
  • Ruisseau non nommé (référence : « 0 ») – cours d’eau non classé.
  • Ruisseau de la Ferrée – cours d’eau non classé.
  • Ruisseau non nommé (référence : 381481) – cours d’eau non classé.
  • Ruisseau non nommé (référence : 381572) ou ruisseau des templiers pour les locaux – cours d’eau non classé.
  • Ruisseau non nommé (référence : 381592) – cours d’eau non classé.
  • Ruisseau de Saint-Hubert – cours d’eau de 2ème catégorie.

 

Le ruisseau du Fond des Haies prend sa source au lieu-dit le Bultia à Nalinnes ( commune d’Ham-sur-Heure – Nalinnes). Au fil de son cours, le ruisseau définit la frontière entre la commune d’Ham-sur-Heure et la commune de Gerpinnes dans un premier temps, puis entre la commune de Gerpinnes et la commune de Charleroi dans un deuxième temps. Lors de son passage en souterrain, le cours d’eau passe intégralement sur le territoire de la commune de Charleroi jusqu’à son embouchure dans la Sambre à Couillet.

 

La gestion du ruisseau du Fond des Haies est sous la responsabilité de la Province de Hainaut. En Wallonie, les cours d’eau wallons sont répartis en catégories en fonction de leur navigabilité, de la taille de leur bassin d’alimentation et en fonction des limites des anciennes communes.

 

Le gestionnaire du cours d’eau est responsable du lit du cours d’eau, de ses berges et de leur contenu.

Le ruisseau du Fond des Haies présente la caractéristique d’avoir plusieurs résurgence dans son lit ; cela signifie que le cours d’eau disparait à un moment donné de son lit pour réapparaitre plusieurs dizaines de mètres en aval dans ce même lit. Ce phénomène exceptionnel lié à la présence d’un site karstique situé à proximité sera développé dans une station suivante (Station 6 – La résurgence du ruisseau).

 

Au point de vue de la qualité du cours d’eau, il n’existe pas de station d’analyse sur ce cours d’eau. On ne peut donc pas donner d’information précise quant à la qualité de l’eau Selon les riverains, la construction de la station d’épuration de l’IGRETEC située rue du Courtillonnet a permis une nette amélioration de la qualité du ruisseau. Auparavant, les habitations limitrophes de Nalinnes et de Loverval rejetaient leurs eaux usées dans le ruisseau. Le fonctionnement et les caractéristiques spécifiques de la station d’épuration seront développés dans une station suivante (Station 7 – La station d’épuration).

 

Sources

 

• Jérémie Benoit, coordinateur – adjoint du Contrat de Rivière Sambre et Affluents.

• Walonmap, interface cartographique du Service Public de Wallonie.

• Livret « Droits et devoirs du riverain », non publié par le Contrat de Rivière Sambre & Affluents.

Création et gestion du site