GERPINNES

Depuis le 1er janvier 1977, Gerpinnes comprend les anciennes communes d'Acoz, Loverval, Gougnies, Joncret et Villers-Poterie ainsi que les trois hameaux : Fromiée, Hymiée et les Lausprelle. La superficie est de 4.710 hectares et le réseau routier gerpinois est de 230 km.

 

 

ALTITUDE

 

Le centre se trouve à 192 m au-dessus du niveau de la mer, au seuil de l'église. Nous trouvons 190 m à la ferme Guilmin, route de Châtelet à Florennes, à la naissance de Walcourt et aussi à Sartia, point situé sur la route de Fromiée au Trieu Marie Lineau, 232 m à la lisière des Flaches, à gauche de la route. 245 m au S-E. de Fromiée.

Le point le plus haut (255 m) au bois de Tournibus entre Hanzinne et Fromiée. Le point le plus bas est situé au centre à Fonwez : 180 m.

 

ETYMOLOGIE

 

Forme officielle : GERPINNES

Forme patoisante: DJERPENE

Forme française: GERPINE

 

On trouve la première trace du nom de Gerpinnes en l'an 1000: " GERPINIA"

 

Son orthographe a changé de nombreuses fois au cours des ans, notamment :

 

En l'an 1012: GERBECIAE

En l'an 1016: GERPIN

En l'an 1127: GERPINAS

En l'an 1133: GERPINOS

En l'an 1201: GELPINES

En l'an 1363 : GERPINES

enfin en 1348: GERPINNES.

 

On pense généralement que Gerpinnes tire son nom d'Agrippina, ce qui serait phonétiquement improbable. On peut voir également un collectif germanique "garbamnio" (la gerbière, la culture). Certain auteur en a fait GERB-INNES: pays des gerbes de blé. ( ! )

 

Nous trouvons également les origines des noms des hameaux :

 

FROMIEE : 1227, Frawengie = propriété de Frawo.

HYMIEE : 1289, Umingnées = propriété d'Emmo.

LES FLACHES : 1542, parcelle boisée au sol très argileux retenant des "flaques d'eau" = flaches.

 

 

Lien : www.gerpinnes.be

 

Création du site