PRESENTATION

PRESENTATION DES GROTTES

 

Les grottes des Sarrasins se situent à Loverval, à l’ouest de l’entité de Gerpinnes, sur le versant est de la vallée du ruisseau du Fond des Haies, dans un resserrement des parois rocheuses, à hauteur des résurgences. Altitude 160.

 

Le massif karstique se compose de plusieurs cavités naturelles dont un abri sous roche avec terrasse et dôme partiellement effondré. La caverne exposée au nord-ouest est précédée d’un cône de déjection et surmontée d’un surprenant bloc rocheux en suspens. L’orifice porte des traces d’érosion hydraulique.

 

Le réseau intérieur comprend plusieurs salles avec diaclase, chatière, plancher stalagmitique, concrétions et gours.

 

Le massif forestier intact sur lequel le site s’appuie s’étend du fond rocheux de la vallée avec abrupts et dolines jusqu’à l’ancienne drève du château.

 

 

Toponymie

 

Plusieurs explications s’appliquent au mot « Sarrasin » en Wallonie*. A Loverval, la légende évoque des êtres étranges à l’aspect tantôt repoussant (gnomes) tantôt sympathiques (lutins).

 

Ces sombres grottes ne semblent pas très hospitalières contrairement aux ruines médiévales d’un ermitage attribué aux Templiers, sur le versant opposé.

 

*Albert Doppagne, « Les Sarrasins en Wallonie » éd. Duculot, coll.Wallonie, art et histore.

 

 

 

Cartographie :

 

IGN, carte topographique de Belgique, 1 :10.000,52/4, Gerpinnes.

Commune de Gerpinnes, province de Hainaut, Institut cartographique européen.

Plan de Gerpinnes, édité par Cartobel, 2000

 

Sources écrites

 

Bibliographie accessible sur demande à la bibliothèque de Loverval.

 

 

FOURNEAU Robert, « Géomorphologie de la région de Charleroi » éd. Institut Jules Destrée, 1976, p.31-47 avec photos. La vallée du ruisseau des Haies. Les phénomènes karstiques. Les pertes de ruisseaux. Capture souterraine. Les résurgences. L’abrupt calcaire. Conclusions.

« Son histoire écrite par ses habitants, Loverval, Terre des Bois et des Eaux ». 1980, hc,ch.XI, p.177-183. Le film des événements. Le point de vue d’un spécialiste, Daniel Cahen, docteur en histoire de l’art et archéologie. Point de vue d’un amateur, Guy Lorent.

LORENT Guy, « Paleo-Contact », périodique n°2 publié par l’Association de Spéléologie, d’Alpinisme et de Recherche, asbl, 1979. A sa mémoire. Situation. Antécédent. Inventaire. Reprise des activités. La découverte. Schéma de la découverte. Photos du nouveau ruisseau.

CULOT Edith, « Guide du visiteur », Association Marcel Collet, sd. Minéralogie. Fossiles. Espèces animales du quaternaire. Paléolithique ancien. Paléolithique moyen. Paléolithique récent. Mésolithique. Néolithique. Epoque gallo-romaine. Moyen-âge…

LEMPEREUR Emile et CARLY Michel , « Légendes et contes du Pays de Charleroi », éd. Legrain, 1984. Des nutons chez les Sarrasins P.80.

LEBRUN Raymond, « Nalinnes, village bien-aimé », Syndicat d’initiative de Nalinnes. Ruisseau du Courtillonnet, p.16. Carrière du Borgnery, p.22

 

Extraits de presse :

 

LYON Clément, « Promenade dans le Pays de Charleroi, les Templiers, la légende et l’histoire », 1878.

« Des découvertes paléontologiques sensationnelles dans la grotte des Sarrasins, à Loverval » La Nouvelle Gazette.07-02-1980

« Découvertes préhistoriques dévoilées à Loverval : du mammouth fut servi dans la grotte des Sarrasins. » Le Soir.

DIEUX André, « A Loverval, les grottes des Sarrasins, une merveille naturelle digne des plus grands sites archéologiques. » Le Rappel. 08-02-1980

« La présentation des richesses paléolithiques de Loverval. » La Nouvelle Gazette.

« Les découvertes archéologiques de Loverval exceptionnelles ! »

« C’est le musée de Tervueren qui va désormais patronner les fouilles scientifiques et subsidiées ( ?) de Loverval. »

« Les découvertes de la Grotte des Sarrasins de Loverval : un gisement extraordinaire de fossiles », La Nouvelle Gazette, 8 février 1980.

DIEUX André, « Découvertes archéologiques exceptionnelles dans la grotte des Sarrasins. Des spécialistes vont les étudier dans les prochains jours. » Le Rappel. 6 février 1980.

VAN TROYEN Jean-Claude, « Découverte préhistorique dévoilée à Loverval : du mammouth fut servi dans la grotte des Sarrasins. »

 

Sources non écrites :

 

« Musée Marcel Collet » géré par Histoire et Archéologie de Loverval. Avec guide du visiteur. Ouvert le vendredi de 16 à 18 heures en même temps que la bibliothèque.

« Le Fond des Haies, charmes et secrets. » Film réalisé par Roger Lecut. Prix du meilleur film d’amateur. (Mr Roger Lecut - Avenue Jean Jaurès, 70 - 6180 COURCELLES - Tél : 071 46 13 07)

Photos : Musée Marcel Collet et Francis Pourcel.

 

Personnes ressources :

 

DOUMONT Philippe, témoin oculaire

THIRION Jacques

LEVILLAIN A . Agent DNF

DEPASSE Jean

GLISZCZINSKI Jean-François

Pour mémoire : André MASSINON(†), Marcel COLLET(†)

 

Histoire et archéologie de Loverval

 

BRASSEUR Eric, ELOY Paul, GLISZCZINSKI Jeanine, POURCEL Francis, DUFERT Micheline.

 

Musée Marcel Collet et bibliothèque communale, route de Philippeville, 76.

 

Ouvert le vendredi de 16 à 18 heures. Paul Eloy, bibliothécaire.

Création et gestion du site