HERMINE MEUNIER

Depuis ma prime jeunesse, le dessin a toujours été une envie très profonde , comme un réflexe , une façon spontanée de m ‘ exprimer .

A quatorze ans j ‘ ai suivi des cours à l ‘ académie de Charleroi ( alors dirigée par Alphonse Darville ) . J‘ ai profité de l ‘ enseignement de différents professeurs ( Gibbon , Goossens ) . J ‘ ai eu la chance de rencontrer Camus et de suivre différents stages orienté sur l ‘ aquarelle .

Après avoir reçu le premier prix d ‘ aquarelle de Wallonie ( prix des Fagnes ) ,en 1974 , durant quatre années j ‘ ai exposé dans plusieurs villes ( Charleroi,Mons,Chimay , Bruxelles ) . Ensuite pour des raisons professionnelles et familiales , j ‘ ai dû arrêter .

Mais le besoin de reprendre les crayons et les pinceaux ne me quitta pas ; aussi lors des vacances je les resortais pour me plonger dans les paysages devant lesquels je ressentais une attirance , je m’ identifiais aux endroits (qui encore maintenant restent gravés en moi) .

Depuis 2009 , j ‘ ai eu le plaisir de participer à plusieurs expositions . En 2013 , je suis retournée à l ‘ académie de Charleroi ( professeurs Debaty et Fontaine ). En 2014 il y a eu la révélation , les travaux de Charleroi m ‘ ont soudain interpelée , J ‘ ai trouvé là un sujet intéressant qui me parlait . J ‘ ai été encouragée dans mon entreprise par mes professeurs. En plus j ‘ ai le sentiment que mon travail constitue un témoignage unique de la métamorphose de Charleroi .

 

Grossièrement résumé, jusqu’en 2009 , je peignais des aquarelles face au sujet ;

à partir de 2009 j’ai utilisé l’huile , je peignais en interprétant des photos ;

Depuis le début 2014 , plusieurs fois par semaine je prenais des dizaines de photos du chantier de Charleroi , je choisissais celle qui m’ inspirait et j’en faisais une peinture à l’huile ( +/- 60 X 90 cm ). Chaque visite était un découverte et un émerveillement .

Différents médias ( RTBF,Télésambre , la Nouvelle Gazette , Lavenir , Bel RTL ) séduits par l’originalité et la qualité de mon travail ont réalisé des interviews ( voir les liens et les copies )

En 2015 , la Maison du Hainaut m’ a invitée à exposer ( durant deux mois ) mes peintures sur les travaux de Charleroi ; j’ai également été retenue parmi les dix lauréats à la Biennale de l’Art Baron Pierre Paulus de Châtelet ( octobre 2015 ), la commune de Gerpinnes m’a retenue pour attribution du mérite culturel ( novembre 2015 ) . La ville de Charleroi réfléchit comment elle va disposer de toutes ces photos et de mes peintures sur les travaux .

Cliquez sur la photo pour voir le reportage de Télésambre (mai 2015)

QUELQUES OEUVRES

Création et gestion du site