CERCLE DE BRIDGE

CERCLE DE BRIDGE LOVERVAL

 

 

HISTORIQUE

 

Du whist au bridge

Dans les années 70, un dimanche par mois, au club-house du Cercle de Tennis de Loverval, le Président du Cercle de Whist – Michel Monseur – organisait un tournoi qui rencontrait un fort joli succès. Le Président, à l’époque, du Cercle de Bridge de Charleroi – Gustave Famerée – participait à ces rencontres et vint y prêcher la bonne nouvelle.

C’est seulement en 1980 que Willy Dallons, un « whisteur » qui avait pratiqué le bridge lors de sa carrière professionnelle au Congo, proposa d’apprendre à ceux qui le désiraient les rudiments du bridge. Et la bonne graine leva …

Michel Monseur faisait partie de ces nouveaux convertis et bientôt, le virus aidant, il décida d’imiter son professeur et de se mettre au service « d’aspirants bridgeurs ». Président du Cercle de Tennis de Table, il avait ses petites entrées au sein de la commune et, avec l’assentiment de Willy, il changea de local et de public. Il commença dés lors à dispenser des cours dans les locaux de la salle communale.

Un peu de publicité dans la presse locale, et le voilà, un soir de septembre 1984, dans la buvette de la salle, entouré d’une douzaine de curieux parmi lesquels une certaine Claudine Darville… qui devint par la suite Madame Michel Monseur.

 

1984-1994 : Dix années de parties libres

En 1985, après une année de stage, le Cercle était reconnu par l’Administration Communale et pouvait officiellement profiter des locaux. Libre de calendrier, le lundi allait devenir, dorénavant, le moment privilégié des rencontres. Il fallut attendre 1988 pour voir le club prendre son essor et réunir chaque semaine un minimum de deux tables.

 

1994-1995 Le CBL devient autonome

Septembre 1994, le bridge rompt ses attaches, en bonne entente, avec le tennis de table et le CBL va devoir dés lors gérer ses ressources financières. Pour la première fois, les membres doivent régler une cotisation annuelle minime et un droit de table. Vingt-trois membres sont inscrits et un Comité veillera aux destinées du Club. Michel Monseur, président - Michel Lerat, vice-président – Agnès Legleu, secrétaire et Claudine Monseur, trésorière – veillent à la bonne santé de leurs adhérents. On continue à jouer en parties libres, à deux centimes le point, mais l’idée de se développer fait son chemin.

 

1995-1996 Le club s’inscrit à la Fédération

En janvier, avec l’aide de son frère, joueur à l’Héraklès d’Anvers, Michel Monseur et ses adeptes apprennent comment fonctionne la Fédération, ses championnats, ses tournois… Ils se familiarisent avec cette fameuse boîte rouge qu’on appelle « bidding box ». Ils n’étaient pas au bout de leurs surprises quand ils apprirent que les mêmes donnes devaient être jouées à toutes les tables. Ces nouvelles dispositions ne nuiraient-elles pas à la convivialité qu’ils prônaient au sein de leur cercle ?

Mais voilà, le pas était franchi et, en mars, le Cercle demanda son adhésion à la Fédération et procéda à l’achat du matériel… Le 29 avril, afin de se faire connaître des joueurs de la région, ils organisent un tournoi en « parties libres » dénommé pompeusement « les 12 heures de Bridge du CB Loverval ».

Les membres sont maintenant quarante-huit avec l’apport de certains joueurs de Charleroi, tout heureux de trouver du bridge le lundi soir à quelques pas de chez eux. A la séance du lundi soir, s’ajoute une seconde le mercredi après-midi. Deux lundis par mois sont réservés à l’organisation des tournois par paires. Le Cercle va participer pour la première fois au Championnat de la Ligue II, district Hainaut-Namur, dans lequel il inscrit deux équipes. Le 24 mai sort le premier numéro de la revue mensuelle du Club « Lover’Bridge ».

 

 

1997-2005 Le Cercle sort de chez lui et se fait connaître

Durant cette période, le club atteint son pic de membres avec 114 membres effectifs et organise un troisième tournoi le jeudi soir. C’est l’époque des week-ends à Chimay, à Nieuport, à Libramont ; ce sont de plus les déplacements « bridgesques » en France : Alsace, Bretagne, Bresse et Fourmies avec qui le CBL garde des contacts permanents et crèe un jumelage bien agréable.

En avril 2001, le Cercle organise son premier Marathon ; en mai de la même année, sont votés les premiers statuts d’association de fait. Deux équipes atteignent la Ligue I. En 2004, le Cercle fête son vingtième anniversaire au restaurant « La Grande Chine Impériale » à Gosselies.

 

2006-2010 La légère régression

Comme tous les autres cercles, le CBL va accuser une diminution progressive de ses membres. Partout, l’on regrette le manque de jeunes dans le recrutement et le manque de motivation dans les cours d’initiation. Pour l’année 2009-2010, le nombre de membres atteint le chiffre de 93.

En septembre 2009, le Cercle refuse le passage à l’ASBL, mais modifie et adapte profondément ses statuts, vieux de huit ans, à la réalité. En mars 2010, un repas convivial réunit 70 personnes à Nalinnes au restaurant « Le Palais Impérial » pour fêter le 25e anniversaire du club.

 

2010-2014 La stabilisation et les nouveautés

Pendant ces années, le Cercle maintient le nombre d‘affiliés autour de 80 membres. Il retrouve sa place sur l’échiquier du District Hainaut-Namur par l’organisation d’une étape du Challenge Leclercq ( devenu Vanescote ) et du Championnat de Paires Mixtes. De plus, il aligne dorénavant trois équipes : deux en Super Ligue, une en Ligue .

Pour faciliter et accélérer le décompte des résultats lors des tournois, le Cercle se dote de « bridgescorers » qui, en outre, fournissent aux joueurs diverses informations telles que, par exemple, le % obtenu sur la donne jouée.

Fin 2014, un nouveau Comité voit le jour. Il continuera d’assumer les prestations et les travaux du passé. Toutefois, pour, à la fois, marquer son existence et fêter le 30e anniversaire du club, il décide de créer un site internet, moyen de communication rapide et aisé avec les membres.

Pour l’avenir, la convivialité reste à l’ordre du jour et le Cercle espère encore poursuivre longtemps son petit bonhomme de chemin.

 

 

Local :

Salle communale de Loverval, rue Charon, 29 - 071/43.76.55

 

 

Comité :

  • Président : Jacques Deguelle
  • Vice-présidente : Eva Leleu
  • Secrétaire : Claude Florence
  • Trésorier : Christian Schittekatte
  • Membres : André Lamotte , Jean-Marie Spinewine, Jacques Hensgens, Yves Langlet, Catherine Mahaux, Pol Sandri

 

 

Tournois :

  • Lundi19h00 – 23h00
  • Mercredi14h15 – 18h30
  • Jeudi18h30 – 22h30

 

Cotisation annuelle : 30 € (y compris affiliation à la Fédération)

Contact : Jacques Deguelle, président - 071/50.21.25 - deguelle@skynet.be

 

Création du site